< img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1724791474554128&ev=PageView&noscript=1" />

Conception de circuits imprimés à noyau métallique

Venture n'est pas seulement un fabricant expert de circuits imprimés à noyau métallique, mais également expérimenté dans le domaine de la conception de PCB à noyau métallique. Nous traitons quotidiennement des PCB à noyau métallique et nous en savons plus sur les matériaux à noyau métallique que toute autre entreprise de conception depuis que nous construisons. PCB à noyau métallique chaque jour sous un design différent et en utilisant une marque de matériaux différente.

Votre principal fournisseur de conception de circuits imprimés à noyau métallique en Chine

Chez Venture, nous partageons toujours avec vous les dernières technologies et les matériaux les plus populaires, qui, avec de meilleures performances mais un coût moins élevé, vous permettront toujours de dominer votre marché dès la phase de conception des circuits imprimés à noyau métallique, parfaitement adaptés au marché en évolution rapide d'aujourd'hui.

Capacité de conception de PCB à noyau métallique de 1 à 6 couches
Gamme complète de matériaux de base pour circuits imprimés à âme métallique disponibles
Ventes en direct et assistance technique 7h/24 et XNUMXj/XNUMX
Services accélérés de prototype de PCB à noyau métallique 24 heures sur XNUMX
Électronique d'entreprise

Votre premier fournisseur de conception de circuits imprimés à noyau métallique

Nous avons une gamme complète de matériaux bien connus en stock pour répondre à votre conception de PCB à noyau métallique, tels que Totking, Bergquist, Laird, Kinwong, Doosan, ITEQ, Shengyi, Polytronics, Iteq, Arlon, Ventec, nous pouvons également suggérer des produits locaux fabricant de matières premières de base de PCB à noyau métallique de qualité qui s'adapte à vos projets, et le plus important, réduisez vos coûts.

Pourquoi choisir les circuits imprimés en aluminium Venture

Grâce à nos services de réponse rapide de 2 heures de notre équipe de vente et d'assistance technique 24h/7 et XNUMXj/XNUMX, et à un excellent service après-vente, nous serons votre meilleur partenaire de conception de circuits imprimés à noyau métallique en Chine. Chez Venture, nous pouvons répondre à toutes les questions que vous pourriez avoir sur la conception de PCB à noyau métallique, n'hésitez pas à nous contacter à tout moment.

Téléchargez votre Sauvegardes
Catalogue PCB et assemblage

Téléchargez le catalogue de circuits imprimés et d'assemblage GRATUIT en ligne dès aujourd'hui ! Venture sera votre meilleur partenaire pour mettre votre idée sur le marché.

Conception de circuits imprimés à noyau métallique : le guide ultime de la FAQ

 

Qu'est-ce que la conception de circuits imprimés à noyau métallique ?

Les PCB à noyau métallique sont des cartes de circuits imprimés qui ont un métal comme matériau de base.

L'objectif principal du noyau est de diriger la chaleur loin des composants qui produisent beaucoup de chaleur.

Dans la plupart des cas, l'abréviation MCPCB est utilisée en référence aux PCB à noyau métallique.

PCB à noyau métallique

PCB à noyau métallique

Quels sont les avantages de la conception de circuits imprimés à noyau métallique ?

je. Conductivité thermique

Il s'agit de la capacité d'un matériau à conduire la chaleur. C'est le plus critique dans les PCB incorporant des matériaux avec une isolation intercouche très élevée.

La conductivité thermique est le principal facteur de distinction entre les PCB conventionnels MCPB.

Ces derniers ont généralement une très faible isolation inter-couches ce qui en fait de mauvais conducteurs de chaleur. Cela peut endommager les composants montés sur ces cartes.

De plus, la conductivité thermique robuste trouvée dans les MCPCB protège cependant les composants contre les dommages.

ii. Dissipation thermique

Un autre avantage des PCB à noyau métallique est qu'ils sont capables de se dissiper chauffer efficacement.

Cela leur permet d'éliminer toute la chaleur des circuits intégrés grâce à la couche diélectrique thermiquement conductrice et à la base du noyau métallique.

Les dissipateurs de chaleur évacuent ensuite la chaleur.

iii. Stabilité de l'échelle

Par rapport aux autres PCB, les PCB à noyau métallique ont une meilleure stabilité dimensionnelle.

Tous les matériaux de base utilisés dans les PCB à noyau métallique peuvent supporter des températures très élevées lorsqu'ils sont chauffés.

iv.Moins de distorsion

Les PCB à noyau métallique ont à la fois de bonnes propriétés de conductivité thermique et de dissipation thermique.

Ces propriétés les protègent contre les déformations lorsque la chaleur est induite. Cela fait des MCPCB les cartes les plus appréciées dans les applications à haute puissance de commutation.

v. Expansibilité thermique

Cette propriété fait référence à la capacité de se contracter lorsqu'il est refroidi et de se dilater lorsqu'il est chauffé.

Différents matériaux ont différents coefficients de dilatation thermique. Les PCB à noyau métallique sont capables de résister à la fois aux contractions et aux dilatations.

Cette propriété améliore la résilience des équipements fabriqués à partir de PCB à noyau métallique.

Quels sont les inconvénients du PCB à noyau métallique?

MCPCB

 MCPCB

i.La plupart des PCB à noyau métallique sont chers

Les PCB à noyau métallique sont plus chers que les PCB FR4 typiques. Cela peut être attribué à la couche métallique et à la haute isolation intercalaire nécessaire.

ii.Poids lourd

Les PCB à noyau métallique sont plus lourds que les autres PCB en raison de la couche métallique utilisée. Il en résulte donc des applications plus lourdes, peu pratiques à transporter.

iii. Processus de montage de composants complexes

Le montage de composants sur des PCB à noyau métallique est un processus beaucoup plus complexe par rapport aux cartes standard.

Ceci est encore plus compliqué lorsque vous interconnectez électriquement les couches supérieure et inférieure.

Comment le PCB FR4 se compare-t-il à la conception de PCB à noyau métallique?

·Conductivité

En termes de conductivité thermique, le PCB FR4 a des capacités inférieures. Leurs performances sont étiquetées à environ 0.3 W.

D'autre part, les PCB à noyau métallique ont des capacités de conductivité thermique très élevées. Cela va de 1.0 W à 4.0 W.

·Trous traversants plaqués

Dans les PCB FR4, les trous métallisés sont couramment utilisés lors du montage des composants.

Dans les circuits imprimés à noyau métallique, les trous métallisés ne sont pas utilisés dans la carte monocouche. Tous les composants de ces PCB à noyau métallique sont généralement montés en surface.

·Soulagement thermique

Pour un soulagement thermique efficace, les PCB FR4 s'appuient généralement sur vias pour transférer la chaleur. Ceci est réalisé grâce à certains processus qui impliquent des cycles de forage plus longs.

Le PCB à noyau métallique, d'autre part, a généralement son propre mécanisme pour obtenir un soulagement thermique.

Cela élimine les processus tels que les processus de perçage et de placage.

·Masque de soudure

Dans les PCB FR4, vous utiliserez un masque de soudure, qui peut être rouge, noir, bleu ou vert. Le masque de soudure est appliqué des deux côtés de la carte.

Pour les PCB à noyau métallique, cependant, vous utiliserez un masque de soudure blanc, qui est appliqué uniquement sur le dessus.

·Épaisseur

L'épaisseur des PCB FR4 est généralement déterminée par le nombre de couches et les combinaisons de matériaux utilisées.

Les PCB à noyau métallique ont une épaisseur limitée, qui dépend de l'épaisseur de la plaque de support et de la feuille diélectrique.

·Processus d'usinage

Le PCB FR4 utilise une pratique d'usinage différente de celle d'un PCB à noyau métallique. Les pratiques impliquées dans FR4 comprennent le perçage, le routage, le rainurage en V, le fraisage et le contre-alésage.

Les PCB à noyau métallique en V nécessitent l'utilisation de lames de scie revêtues de diamant en raison de la contrainte impliquée lors de la coupe dans le métal.

Que devez-vous prendre en compte dans la conception de circuits imprimés à noyau métallique ?

 Conception de PCB à noyau métallique

Lors de la conception d'un circuit imprimé à noyau métallique, vous devez tenir compte de certaines considérations.

Il est important de noter que la plupart des PCB à noyau métallique sont conçus pour avoir une seule couche et n'acceptent que des composants à montage en surface.

Lorsque vous avez un circuit imprimé à noyau métallique à deux couches, vous incorporez un certain nombre de stratégies.

Tout d'abord, vous devrez pré-percer la planche. Vous devrez alors remplir les pré-perçages d'isolant avant de repercer la planche. C'est le reperçage qui vous aidera à former les trous métallisés.

Le non-respect de cette procédure est susceptible de contribuer au court-circuit.

Pour deux ou plusieurs couches de PCB à noyau métallique, vous utiliserez simplement le processus PCB standard habituel. Cependant, à la place du FR4, vous utiliserez un matériau diélectrique thermique.

De plus, vous incorporerez également une plaque de support en métal laminée au fond pour faciliter le transfert thermique.

CEM-3 PCB vs MCPCB, comment se comparent-ils ?

Les PCB à noyau métallique dissiperont efficacement la chaleur des composants de la carte grâce à la couche diélectrique thermiquement conductrice.

PCB CEM-3, d'autre part, n'a pas de couche diélectrique conductrice mais s'appuie sur des dissipateurs de chaleur pour dissiper la chaleur.

Ces dissipateurs thermiques ne sont pas aussi efficaces, ce qui entraîne une mauvaise dissipation de la chaleur.

Circuit imprimé CEM 3

Pourquoi utiliser SMT dans les PCB à noyau métallique ?

Vous devez tenir compte de certaines considérations essentielles lors de la fabrication de PCB à noyau métallique.

Plus profondément, conservez la conception en une seule couche et optez uniquement pour les appareils à montage en surface.

La préférence pour SMT est à cause du matériau de base. Lorsque vous utilisez la technologie PHT, il existe un risque de court-circuit car la base métallique est également conductrice.

Ce sera contre la raison pour laquelle les PCB à noyau métallique sont fabriqués. La chaleur générée par les composants n'est pas censée atteindre directement le noyau.

Il devrait y avoir un matériau diélectrique entre les deux pour transmettre ladite chaleur au noyau pour la dissipation.

Comment le MCPCB se compare-t-il aux cartes de circuits imprimés normales ?

Les PCB à noyau métallique ont des capacités de dissipation thermique très efficaces par rapport aux cartes de circuits imprimés normales.

Cela peut être attribué aux propriétés des matériaux de base utilisés dans la fabrication de ces panneaux, notamment l'aluminium, le cuivre et l'alliage d'acier.

Avec la couche diélectrique, n'importe lequel de ces matériaux peut aider votre carte à résister efficacement à la chaleur. Dans les cartes PCB normales, des dispositions telles que le noyau et les matériaux diélectriques ne sont pas utilisées.

Cela rend les planches sensibles à la chaleur. Cela endommage finalement les PCB normaux puisque la durée de vie des jonctions semi-conductrices est réduite.

MCPCB

Les PCB à noyau métallique ont également des propriétés de conductivité thermique efficaces en raison du noyau métallique épais de ces PCB. Ceux-ci permettent une conduction efficace de la chaleur à travers le tableau.

Les PCB normaux, en revanche, n'ont pas ces noyaux. En conséquence, ils ne peuvent pas conduire efficacement la chaleur.

Dans les PCB normaux, vous utiliserez des trous plaqués pour le montage de certains composants. Dans les PCB à noyau métallique, c'est différent.

Les circuits imprimés à noyau métallique n'utilisent pas de trous métallisés dans les circuits imprimés à une face. Tous les composants utilisés dans ces PCB doivent être montés en surface.

Les PCB normaux reposent sur des vias pour transférer la chaleur. Pour les PCB à noyau métallique, le soulagement thermique se fait par les matériaux diélectriques utilisés.

Où pouvez-vous utiliser MCPCB ?

·Équipement audio

L'efficacité thermique est essentielle dans différents équipements audio. Vous pouvez utiliser des cartes de circuits imprimés à noyau métallique simple face dans la fabrication de ces appareils électroniques.

·Relais (Automobile et Industriel)

Les cartes de circuits imprimés à revêtement thermique sont généralement utilisées dans l'industrie automobile. En effet, il existe un besoin pour une carte capable de supporter de longues durées de fonctionnement à des températures élevées.

MCPCB est également préféré pour sa nature compacte qui lui permet de s'intégrer dans de petits espaces. Il en résulte une utilisation efficace de l'espace.

·Éclairage LED

Les PCB à une seule couche sont également utilisés dans la fabrication de lampes à LED. En effet, ils peuvent supporter les températures de fonctionnement élevées impliquées.

Ils garantissent également une excellente luminosité aux ampoules LED et aux appareils.

·Produits de capteur

Les PCB à noyau métallique ont les capacités de conductivité thermique les plus souhaitables. Cela se traduit par un transfert rapide et efficace de la chaleur générée. Pour tout produit de capteur, cette fonctionnalité est une nécessité.

Venture Electronics utilise quel matériau de conception de PCB à noyau métallique ?

Seuls trois matériaux de base sont utilisés dans la fabrication des PCB à noyau métallique. Ces matériaux comprennent les PCB en aluminium, les PCB à base de cuivre et les PCB à base de fer.

Chez Venture Electronics, nous utilisons principalement l'aluminium, notamment en raison de son coût avantageux. Cependant, le cuivre et le fer sont également utilisés.

Lorsque vous comparez l'aluminium au cuivre, il est moins cher et possède des capacités de transfert de chaleur efficaces. Il peut également dissiper efficacement la chaleur.

Outre le fait que le cuivre est un métal coûteux, il présente de meilleures performances en termes de transfert de chaleur et de dissipation.

1. MCPCB en aluminium

Ceci est aussi appelé âme métallique en aluminium. C'est un substrat métallique isolé avec trois couches. La première couche est constituée d’une couche de circuit en cuivre.

La deuxième couche est la couche diélectrique. Il s'agit généralement d'une couche entre la couche de cuivre et le noyau en aluminium.

Carte d'aluminium

La troisième couche est la couche de substrat. Celui-ci est composé d'aluminium. Nous avons un certain nombre de couches métalliques parmi lesquelles choisir, notamment 1001, 3001, 5052 et 6063.

Il y a un certain nombre d'avantages lorsque vous choisissez un circuit imprimé en aluminium. Premièrement, le prix est favorable par rapport à celui du cuivre. Il augmente également les basses températures de fonctionnement et réduit la taille de la carte.

L'aluminium améliore également la densité de puissance et la durée de vie des matrices est également prolongée par le PCB en aluminium. Un autre avantage est la durabilité améliorée du produit.

2. Noyau de cuivre MCPCB

Celui-ci est généralement composé du substrat en cuivre, d'une couche isolée et d'un noyau en cuivre.

Ce type de circuit imprimé à noyau métallique possède certaines des meilleures qualités en termes de conduction et de dissipation de la chaleur. Cependant, ils sont coûteux.

 PCB à noyau de cuivre

Chez Venture Electronics, nous fabriquons un certain nombre de circuits imprimés à noyau de cuivre pour nos clients pour la production de divers produits LED.

3. MCPCB à base de fer

Pour ces PCB, nous utilisons des matériaux à base de fer. Ces matériaux comprennent généralement de l'acier spécial et de l'acier au silicium à la place du FR4 ou du CEM1.

Ils dissipent la chaleur des composants de la carte et la distribuent aux zones moins sensibles comme les dissipateurs thermiques.

La fabrication de ce type de planche nécessite beaucoup d'apports technologiques pour obtenir les meilleurs résultats.

Comment Venture Electronics contrôle-t-il la qualité du MCPCB ?

Chez Venture, nous avons mis en place un certain nombre de mesures pour garantir la qualité lors de la fabrication des MCPCB.

Le Design Rules Check (DRC) est l'un des paramètres auxquels nous adhérons. Cela nous aide à garantir que les produits sont de la qualité recommandée.

Cela nous aide à détecter toute erreur qui pourrait être dans la mise en page du client. Nous vérifions également le schéma de routage présenté par le client.

Tous ces éléments sont vérifiés dans un processus automatisé.

Laboratoire d'essais de qualité Venture

DRC aide à vérifier le placement des composants de la carte et à évaluer l'intégrité du routage des traces pour les composants qui se chevauchent et les broches non tracées.

Nous sommes également en mesure de vérifier le placement des couches. Tous ces facteurs aident à détecter si le PCB à noyau métallique sera de qualité.

Pour les tests électriques, Ventures Electronics utilise un certain nombre de tests pour s'assurer que le PCB produit est de qualité.

Pour les commandes de prototypes, un test électronique à sonde volante est effectué pour de petits volumes. Le testeur à sonde volante vérifie les courts-circuits et les circuits ouverts.

Une machine d'inspection visuelle automatisée est également utilisée pour vérifier les couches internes, en particulier pour le cas des PCB multicouches à noyau métallique.

Cela aide à détecter les violations de largeur de ligne, le cuivre excessif, les courts-circuits et les pastilles manquantes. Nous préférons cette méthode pour sa précision et sa cohérence, par opposition à l'inspection manuelle.

Nous sommes certifiés UL et RoHS et respectons les exigences lors de la fabrication de PCB à noyau métallique.

Est-ce que Venture Electronics aide dans le processus de conception de PCB à noyau métallique ?

Forts de l'expérience que nous avons accumulée au fil des années, nous prenons en charge l'ensemble des processus impliqués dans le traitement de votre MCPCB.

Nous concevons des PCB à noyau métallique pour nos clients et leur garantissons la meilleure qualité. Le processus de conception est réalisé par des experts vous garantissant un produit final de qualité.

Comment MCPCB aide-t-il dans la gestion thermique ?

 MCPCB

Si vous utilisez une alimentation LED, il y a un risque d'accrocs à 80 watts ou plus. Dans une application comme l'éclairage public, les lumières nécessitent généralement jusqu'à 150 watts pour chacune des lampes.

La résistance thermique de la lumière LED utilisée doit être prise en considération à ce stade.

Cela explique l'importance de la gestion thermique dans les LED utilisant des PCB à noyau métallique.

La connexion entre la LED et le circuit imprimé à noyau métallique est généralement établie à l'aide d'un via thermique.

Les vias sont conçus dans différents plans pour aider à réduire la température globale du système d'au moins 10°C.

Les PCB à noyau métallique sont généralement créés à l'aide de matériaux dissipant la chaleur. Le cuivre, par exemple, a des capacités de conductivité thermique améliorées.

Pour atteindre une gestion thermique maximale, vous devrez utiliser des dissipateurs thermiques externes. Ceci n'est nécessaire que lors de la manipulation d'énormes quantités de chaleur.

La chaleur conduite à travers les PCB à noyau métallique est généralement dissipée par convection et rayonnement.

Qu'est-ce que l'équation d'Arrhénius ? Pourquoi est-ce important dans la conception de circuits imprimés à noyau métallique ?

Équation d'Arrhenius

L'équation d'Arrhenius fait référence à la mesure de la dépendance des réactions à des températures variables. Il est essentiel en matière de gestion thermique dans les systèmes électroniques.

La gestion thermique est responsable du transfert de chaleur des composants individuels vers les dissipateurs thermiques.

Il s'assure que la température de tous les composants est maintenue afin qu'ils puissent bien fonctionner.

Si les températures ne sont pas contenues, la carte à noyau métallique atteindra la température fonctionnelle, ce qui peut entraîner des erreurs de fonctionnement.

En revanche, la limite de température maximale est favorable. Le composant peut fonctionner en toute sécurité à cette température.

L'équation d'Arrhenius nous aide donc à déterminer la vitesse à laquelle un composant peut tomber en panne.

Quels sont les types de MCPCB disponibles sur le marché ?

Il existe de nombreux types de PCB à noyau métallique disponibles sur le marché actuel.

Ils comprennent:

·MCPCB monocouche

Il s'agit du type le plus simple de conception de PCB à noyau métallique. Il est composé d'une base métallique en alliage d'aluminium, de cuivre ou d'acier sur un côté de la carte.

MCPCB monocouche

Il a également une couche diélectrique, qui est une couche non conductrice. Ceci est ensuite suivi d'une couche de cuivre et des composants IC prévus.

Le noyau, qui est en cuivre ou en aluminium, permet à ce type de MCPCB d'avoir une intégrité mécanique.

Il garantit que la chaleur est transférée vers un dissipateur thermique ou la surface de montage. Alternativement, il peut transférer la chaleur directement dans l'air ambiant.

La carte PCB à noyau métallique simple face peut être utilisée efficacement avec des composants de montage en surface. Il intègre également des composants de puce et de fil.

·COB MCPCB

Ce type de PCB à noyau métallique a généralement une micropuce qui touche directement le noyau métallique.

La micro-puce remplit deux fonctions principales : elle dissipe la chaleur et aide à l'interconnexion électrique des pistes du circuit imprimé.

Cette dernière fonction se traduit par une alimentation électrique à tous les niveaux.

Les PCB à noyau métallique normal ont une couche diélectrique entre les traces de cuivre et le noyau métallique. Les couches diélectriques fonctionnent également efficacement pour limiter la valeur de conductivité thermique dans de telles cartes.

En outre, la valeur résultante est généralement fixée à 1 ~ 3 W/mK

Cependant, avec l'utilisation de PCB à noyau métallique COB, la couche diélectrique n'est pas importante.

La matrice touchera directement le noyau métallique; par conséquent, la valeur de conductivité du COB MCPCB sera égale à celle du matériau du noyau métallique.

Si votre noyau métallique est en aluminium, la conductivité thermique du PCB à noyau métallique COB dépassera 200 W/mK

Lors de la fabrication de la puce sur carte, assurez-vous de suivre les étapes recommandées. La première étape consiste à monter la matrice, après quoi vous devez coller et encapsuler les fils.

·MCPCB double couche

Pour les PCB à noyau métallique à double couche, deux couches de conducteur en cuivre sont placées sur un côté du noyau métallique.

Le noyau métallique est au bas de la planche. Ceci est différent du circuit imprimé à noyau métallique double face. Les CMS ne sont montés que sur la face supérieure des doubles couches.

La différence entre le PCB double couche et le PCB double couche réside dans la nécessité d'une autre étape de pressage.

Le pressage est essentiel car il permet la stratification du stratifié conducteur thermique imagé et de la base métallique.

Ce processus très complexe est ce qui le différencie également du MCPCB monocouche.

·MCPCB double face

Ce type de PCB à noyau métallique possède également deux couches de conducteurs en cuivre. La seule différence avec les PCB à noyau métallique à double couche est qu'il a le noyau métallique entre deux conducteurs. Les deux côtés du noyau métallique ont des conducteurs.

Vous pouvez connecter les deux côtés à l'aide de vias et monter des composants SMD des deux côtés.

Cependant, il faut plus d'expérience technologique pour stratifier les couches avec une âme métallique.

MCPCB multicouches

Ce sont des PCB à noyau métallique qui ont plus de deux couches conductrices. Ils ont généralement une structure similaire à FR4 PCB multicouches, mais nécessitent beaucoup plus d'expertise à faire.

Notez que vous devez vous assurer que les couches de signal et de masse sont dans des couches différentes pour d'excellentes performances électriques.

Que sont les vias thermiques ?

Il s'agit de contacts traversants percés mécaniquement du haut vers le bas d'une carte PCB. Ils sont généralement placés stratégiquement sous les composants et aident à dissiper la chaleur.

Traversées thermiques

Ces vias sont généralement tressés avec une couche supplémentaire de cuivre. Cela améliore la dissipation de la chaleur à l'intérieur du circuit imprimé.

Pourquoi avez-vous besoin de vias dans MCPCB ?

Les vias dans les circuits imprimés à noyau métallique fournissent généralement un mécanisme par lequel les signaux électriques passent d'une couche à l'autre.

Ceci explique l'existence de différents vias tels que les vias traversants, les vias borgnes et les vias enterrés.

Les vias traversants sont généralement percés du haut de la carte vers le bas. Ces vias sont nécessaires à la dissipation de la chaleur dans les circuits imprimés à noyau métallique.

Les vias aveugles dans les circuits imprimés à noyau métallique sont percés à mi-chemin dans la carte à partir de la couche supérieure ou inférieure.

Ces vias sont nécessaires pour connecter les couches internes et externes du PCB à noyau métallique.

La différence entre les vias borgnes et les vias traversants est que le via borgne est ouvert à une extrémité. Les vias traversants sont, quant à eux, dotés d'un trou traversant.

Les vias enterrés sont également utilisés dans les PCB à noyau métallique si nécessaire. Ils sont utilisés pour connecter les structures de couches internes uniquement.

Les trous traversants plaqués sont-ils importants dans la conception de circuits imprimés à noyau métallique ?

Il n'est pas conseillé d'utiliser des composants traversants plaqués dans votre PCB à noyau métallique.

La couche de base du PCB à noyau métallique est généralement constituée de métal épais : cuivre, aluminium ou fer.

Si vous utilisez un trou traversant tressé sur ce type de carte, cela risque de provoquer un court-circuit.

Quelle est la fonction du préimprégné thermoconducteur ?

Il améliore les performances thermiques d'un PCB à noyau métallique.

Ceci est réalisé en s'assurant que la chaleur générée par les composants est transmise au cœur du PCB.

MCPCB a quel type de diélectrique conducteur thermique ?

Dans MCPCB, vous pouvez utiliser des caoutchoucs de silicone comme diélectrique conducteur.

Alternativement, vous pouvez également utiliser des époxys chargés de nitrure de bore ou de nitrure d'aluminium. Vous pouvez ensuite enduire les matériaux que vous avez choisis de diamant.

Quels sont les critères de choix du stratifié MCPCB ?

Trois matériaux sont utilisés dans la fabrication des PCB à noyau métallique. Ce sont une base en aluminium, une base en cuivre et une base en fer.

L'aluminium a généralement les meilleures capacités de transfert de chaleur et de dissipation. C'est aussi relativement moins cher.

Le cuivre, en revanche, a de meilleures capacités de performance. Il est également cher par rapport à l'aluminium.

L'acier, qui peut être classé en acier inoxydable et en acier normal, est plus rigide que l'aluminium et le cuivre.

Cependant, il a une conductivité thermique inférieure par rapport aux autres options.

L'application que vous avez l'intention de faire à partir du panneau détermine donc le choix du matériau de base à utiliser.

Si vous recherchez une température de fonctionnement plus basse pour l'appareil et une maximisation de l'espace, l'aluminium est la meilleure option.

La densité de puissance est également augmentée et les matrices peuvent avoir une durée de vie plus longue. Les PCB en aluminium nécessitent également moins d'interconnexions.

Pouvez-vous utiliser un PCB à base de fer pour la conception MCPCB ?

Les PCB à base de fer sont utilisés dans la fabrication de PCB à noyau métallique. Il est généralement utilisé comme alternative à l'aluminium et au cuivre.

Comparé à l'aluminium et au cuivre, le fer offre une faible conductivité thermique. Cependant, il est plus rigide que les deux.

MCPCB en aluminium contre MCPCB en cuivre ; Comment se comparent-ils ?

L'aluminium et le cuivre ont des capacités de dissipation thermique exceptionnelles. Cependant, le MCPCB en cuivre dissipe mieux la chaleur que le PCPCB en aluminium.

En termes de prix, le MCPB en aluminium est moins cher que son homologue en cuivre. C'est principalement pour cette raison que la plupart des fabricants de MCPCB préfèrent l'aluminium au cuivre.

MCPCB peut-il fonctionner comme LED PCB?

Les circuits imprimés à noyau métallique sont couramment utilisés dans la fabrication de produits d'éclairage à LED. Cela est dû à leur capacité à conduire rapidement la chaleur selon les besoins.

LED PCB

Les excellentes capacités de dissipation thermique aident les lumières LED à fonctionner normalement même à des températures extrêmes.

L'alliage d'aluminium est capable de réduire les températures d'environ 10 degrés Celsius.

Comment Venture Electronics gère-t-il le processus de conception de PCB à noyau métallique ?

Lors de la conception de circuits imprimés à noyau métallique, nous nous assurons que chaque composant est placé sur la face supérieure de la carte. La grille d'accrochage recommandée pour la planche est de 0.050".

Chez Venture Electronics, nous commençons avec des composants qui sont destinés à être dans des endroits spécifiques. Ceux-ci incluent des connecteurs, des commutateurs, des dissipateurs de chaleur et des LED.

Une chose sur laquelle nous tenons toujours est de garder les longueurs de trace courtes. Nous nous assurons également que les composants interdépendants sont placés les uns à côté des autres pour permettre une pose facile des traces.

Nos placements de circuits intégrés, qu'ils soient haut-bas ou droite-gauche, sont toujours bien alignés pour que la broche XNUMX soit à un point central. Les pièces polaires ont une orientation similaire. Nous laissons des espaces entre les circuits intégrés pour héberger des traces entre eux. De plus, nous observons une précision absolue lors de la mesure de l'espacement et des diamètres des broches.

 PCB à noyau métallique – Photo publiée avec l'aimable autorisation de PCB Core

Une fois les emplacements des composants bien identifiés, nous imprimons ensuite la mise en page et plaçons les composants dans leurs positions.

Avant de passer aux étapes suivantes, nous vérifierons que les espaces entre les composants sont adéquats.

Une fois cela fait, nous procédons à la pose des pistes d'alimentation et de masse pour renforcer les circuits intégrés. Nous utilisons des voies larges qui se connectent au rail partagé pour chaque alimentation.

Lors du placement des traces de signal, nous utilisons des traces courtes et directes. Les couches sont connectées à l'aide de vias, qui permettent la connexion entre les pistes horizontales et verticales.

Dans les signaux analogiques et numériques, la largeur de trace est généralement de 0.010", mais peut être légèrement augmentée si des courants élevés sont attendus.

Lorsque des traces plus étroites sont utilisées, nous insistons strictement pour éviter les virages serrés à angle droit. Nous utiliserons soit des virages ronds, soit deux virages à 45 degrés avec une jambe courte entre les deux.

Une fois l'ensemble du processus terminé, nous effectuons une inspection approfondie de l'acheminement pour nous assurer que nous vous offrons un produit parfait. Nous utilisons le schéma pour nous assurer que tout est exactement comme vous le souhaitez.

Existe-t-il des considérations de conception spécifiques pour le MCPCB ?

Les PCB à noyau métallique ont des caractéristiques distinctives qui les distinguent des autres cartes de circuits imprimés. Pour que ces conseils fonctionnent efficacement, certaines considérations doivent être prises en compte.

Ils comprennent:

·Épaisseur du matériau de base

Les PCB à noyau métallique ont une épaisseur distincte par rapport aux autres cartes. Les mesures les plus courantes, dans ce cas, sont de 1.0 mm et 1.6 mm.

·Platitude

La quantité de cuivre requise affecte la planéité d'un PCB à noyau métallique. Cela signifie que vous devrez tenir compte du coefficient de réglementation de la dilatation thermique.

Vous devrez construire du cuivre lourd avec votre base préférée.

Cette construction aidera à prévenir la courbure. Pour un perçage, un rainurage et un routage efficaces, vous aurez besoin d'un diélectrique plus épais.

·Diélectrique

Les diélectriques recommandés pour les PCB à noyau métallique incluent 1.0 W/mk, 1.5 W/mk et 2.0 W/mk. L'épaisseur d'un diélectrique détermine son coût.

· Feuille de circuit en cuivre

Pour les circuits imprimés à noyau métallique, utilisez des feuilles de cuivre H oz, 1 oz ou 2 oz. Cela augmente la capacité actuelle de la carte.

·Masque de soudure

Dans la plupart des PCB, les masques de soudure utilisés sont généralement verts, noirs, rouges ou bleus. Cependant, dans les PCB à noyau métallique, utilisez un masque de soudure blanc super brillant. Ce masque de soudure a une réflectivité d'environ 89 %.

·Finition de surface

Pour les finitions des pastilles de soudure, vous devez opter pour HASL ou HASL sans plomb. Ces finitions de surface sont les plus rentables.

Cependant, il existe également d'autres options comme l'immersion dans l'étain ou l'argent et l'ENIG. Choisissez en fonction du coût et de la durabilité souhaités.

·Finition de la plaque de base

Pour un PCB en aluminium, il faudra lui donner une finition brossée. Les finitions anodisées et irridées sont également possibles, bien qu'elles soient beaucoup plus coûteuses.

Dans les circuits imprimés en cuivre, utilisez une finition brossée ou le nickel autocatalytique plus cher si possible.

·Dépanalisation

Pour une utilisation maximale des matériaux, utilisez le v-scoring, que ce soit pour une production à volume faible ou élevé.

Vous pouvez utiliser le poinçonnage lors de la gestion de volumes de production moyens à élevés. Le poinçonnage intègre des géométries de pièces complexes et peut efficacement maintenir des tolérances serrées.

Les trous internes sont créés avec précision.

Si vous travaillez sur de petits volumes, le fraisage devient la meilleure alternative.

· Rayons sur les coins

Assurez-vous que les coins internes et externes ont une épaisseur de matériau de plaque de base à chaque coin.

Qu'est-ce qu'un substrat métallique isolé dans la conception de circuits imprimés ?

Le substrat métallique isolant est généralement constitué de supports en aluminium, de couches isolantes et de feuilles de cuivre.

Cela a généralement des capacités de conductivité thermique doubles et une impédance thermique nulle.

Lorsque vous utilisez des cartes de circuits imprimés IMS, vous pouvez être assuré d'une dissipation thermique efficace pour tous les composants de la carte.

Quelle est la température maximale que la conception du MCPCB peut supporter ?

La température maximale que les PCB à noyau métallique peuvent facilement supporter de 30 ℃ à 140 ~ 150 ℃.

Comment pouvez-vous tester la qualité du PCB à noyau métallique ?

 Carte de circuit imprimé à âme métallique

·Dissipation de la chaleur

Avec les substrats de PCB conventionnels, vous vous rendrez compte qu'ils sont de mauvais conducteurs de chaleur. L'une des principales raisons d'opter pour les MCPCB est lorsque la dissipation thermique est un facteur essentiel.

Plus les capacités de dissipation thermique de votre PCB à noyau métallique sont bonnes, plus sa qualité est élevée.

·Expansibilité thermique

La dilatation et les contractions thermiques sont des considérations essentielles lors de la fabrication d'un PCB.

Un bon circuit imprimé à noyau métallique a un taux de dilatation thermique très faible. Il est également plus résistant en période de températures élevées.

Le noyau métallique doit être capable de gérer efficacement la chaleur générée conduisant à une efficacité en termes de performances.

· Blindage magnétique

Les PCB à noyau métallique peuvent également protéger les composants en cas d'interférences électromagnétiques. Il est également capable de remplacer le radiateur et les autres composants.

Les MCPCB fabriqués à partir d'un noyau en cuivre et en aluminium ont un excellent blindage magnétique.

Qu'est-ce qu'un PCB à tampon thermique?

Ceci est également appelé tampon de soulagement thermique ou simplement thermique. Il s'agit d'une pastille de circuit imprimé qui est reliée à du cuivre à l'aide d'une connexion thermique.

Des rayons de cuivre le relient au cuivre environnant. Il est généralement relié à quelques pistes étroites.

Comment la conception des circuits imprimés à noyau métallique dissipe-t-elle la chaleur ?

Les PCB à noyau métallique ont généralement des capacités thermiques élevées et une conductivité thermique élevée qui aident à la dissipation de la chaleur.

Typiquement, le noyau métallique reçoit toute la chaleur générée par les composants à travers le préimprégné diélectrique.

La chaleur absorbée est ensuite relâchée dans l'atmosphère.

Les circuits imprimés à noyau métallique pour les produits haute tension sont également traversants, ce qui contribue également à évacuer la chaleur vers l'environnement.

Avez-vous besoin d'un dissipateur thermique dans la conception de circuits imprimés à noyau métallique ?

Les PCB à noyau métallique multicouche ont des dissipateurs thermiques. Ces dissipateurs thermiques aident généralement à contrôler la chaleur. Cela aide les couches internes à se refroidir en période de chaleur extrême.

Les MCPCB à couche unique, en revanche, n'ont pas besoin de dissipateurs thermiques pour la dissipation thermique.

Est-ce que Venture Electronics fabrique des circuits imprimés à noyau métallique personnalisés ?

Les PCB à noyau métallique sont généralement fabriqués avec une application en tête. Chez Venture Electronics, nous fabriquons des PCB à noyau métallique en nous basant sur ce fait.

Nous utilisons la technologie la plus récente dans la fabrication de circuits imprimés à noyau métallique personnalisés adaptés à vos applications spécifiques.

En quoi la construction des circuits imprimés à noyau métallique diffère-t-elle des circuits imprimés standard ?

Tout petit changement dans la composition du matériau se traduit par la création d'un PCB entièrement nouveau. Dans les PCB à noyau métallique, le noyau lourd en aluminium, cuivre ou fer distingue le PCB des cartes standard.

Les panneaux standard ont un substrat ou une base qui est généralement fabriqué à partir de fibre de verre, de polymères, de céramique ou même d'un noyau non métallique différent.

Le substrat est couramment fabriqué à l'aide de FR-4. Ceci est généralement préféré pour sa durabilité et son prix avantageux.

Dans les PCB à noyau métallique, cependant, la carte est constituée d'un substrat en cuivre, d'un préimprégné diélectrique et d'un noyau métallique.

Le substrat est généralement constitué d'une âme métallique : aluminium, cuivre ou fer. L'âme métallique confère à la carte certains avantages, notamment en termes de meilleure conductivité thermique et de régulation de l'expansibilité.

Existe-t-il un PCB à noyau métallique double face?

PCB à noyau métallique double face - Photo avec l'aimable autorisation : Andwin

Il existe des MCPCB double face. Ce type de circuit imprimé à noyau métallique comporte généralement deux couches de conducteur en cuivre.

Ce PCB à noyau métallique a son noyau métallique entre les deux conducteurs. Les deux côtés des PCB à noyau métallique double face ont des conducteurs.

Les deux côtés du PCB sont connectés à l'aide de vias. Vous pouvez monter des CMS des deux côtés du circuit imprimé à noyau métallique double face.

Quelle est l'épaisseur du matériau MCPCB ?

Étant donné que l'aluminium est le type le plus courant de PCB à noyau métallique, nous utilisons ses mesures. L'épaisseur de ce PCB à noyau métallique varie de 30 mil à 125 mil.

Vous pouvez cependant faire des plaques plus fines si besoin. Pour l'épaisseur de la feuille de cuivre, 1 à 10 oz est généralement idéale.

Quelles sont les étapes critiques de la fabrication et de la fabrication de PCB à noyau métallique ?

Étape 1: Il s'agit de concevoir le PCB. Cela se fait à l'aide d'un logiciel approprié pour vous donner un plan de ce que vous avez l'intention de faire.

C'est cette conception de circuit imprimé à noyau métallique finie qui est envoyée au fabricant.

Étape 2: La deuxième étape implique l'impression de la conception du PCB à noyau métallique. L'encre noire est utilisée pour identifier les traces de cuivre tandis que l'encre transparente est utilisée pour dénoter les zones non conductrices.

La couche externe a un revers de cela.

Étape 3: Ici, le cuivre est pré-collé sur un morceau de stratifié, qui sert ensuite de structure de PCB. Gravure du cuivre pour révéler le plan. Vous utiliserez la lumière ultraviolette pour renforcer la réserve.

Ensuite, lavez la planche à l'aide d'une solution alcaline. Cela aidera à éliminer tout le photorésist restant.

Étape 4: C'est là que vous vous débarrassez du cuivre inutile. Pour ce faire, lavez la planche avec une solution tout aussi puissante.

Après cette étape, effectuez une inspection et un alignement approfondis. Utilisez les trous des étapes précédentes pour vous aider dans l'alignement.

Pour vous assurer qu'il n'y a pas de défauts, vous utiliserez une machine d'inspection optique.

Étape 5: Laminage des couches PCB. Dans les PCB à noyau métallique, la couche externe est constituée d'une feuille de cuivre. Utilisez des pinces métalliques pour presser les couches du PCB ensemble.

Étape 6: Perçage de la planche. Localisez les points de forage à l'aide d'un appareil à rayons X. L'utilisation de la perceuse assistée par ordinateur vous donnera des exercices plus précis.

Étape 7: Implique le tressage de la planche. Avec l'utilisation d'un produit chimique, toutes les couches peuvent être fusionnées. Laver le PCB dans une série de produits chimiques pour le recouvrir d'une épaisse couche de cuivre. Cela couvre les trous précédemment percés.

Étape 8: Imagerie et placage de la couche externe. Ajoutez une couche d'étain pour protéger le cuivre sur la couche externe du PCB à noyau métallique.

Étape 9: Ici, la gravure est effectuée sur la couche externe pour la dernière fois. Après avoir lavé le cuivre indésirable, le circuit imprimé à noyau métallique est maintenant prêt pour l'étape de masquage de la soudure.

Étape 10: Appliquez un masque de soudure sur la carte, puis soumettez-la à la lumière ultraviolette. Cela marque les parties du masque de soudure qui doivent être retirées. Le morceau de masque de soudure résultant devra maintenant être cuit au four.

Étape 11: Terminez le PCB avec une sérigraphie. Puisque vous fabriquez des PCB à noyau métallique, HASL vous offre le meilleur matériau de finition de surface. Cela protège le cuivre puis les composants.

Après cela, effectuez des tests électriques sur la planche avant de commencer à couper la planche.

Une fois que vous êtes satisfait de la qualité de la carte, vous pouvez maintenant couper les PCB individuels de la carte plus grande. Vous pouvez utiliser le V-scoring ou les autres méthodes appropriées pour couper la planche.

La dilatation thermique affecte-t-elle les performances de conception des circuits imprimés à noyau métallique ?

PCB à noyau métallique

Le coefficient de dilatation thermique décrit la dilatation et la contraction des matériaux de substrat sous des températures fluctuantes.

L'aluminium et le cuivre ont généralement des coefficients de dilatation thermique élevés par rapport au FR4. Ils ont également une conductivité thermique très élevée qui est de 8 à 3.0 W/cK.

Ceci indique que la dilatation thermique n'affectera guère les performances des PCB à noyau métallique.

Existe-t-il des PCB à noyau métallique flexible ?

Il existe des cartes de circuits imprimés à noyau métallique flexible. Dans ces panneaux, le préimprégné est généralement rempli de céramique au lieu de verre.

Comment choisissez-vous les composants MCPCB ?

Sans conseils appropriés, il peut être difficile de sélectionner les composants appropriés à utiliser dans les PCB à noyau métallique. Lorsque vous aurez conçu votre PCB à noyau métallique, ces conseils vous aideront à choisir vos composants de manière appropriée.

1. Nomenclature — Nécessaire pour toutes les pièces virtuelles

La nomenclature vous aide à créer les pièces virtuelles des circuits imprimés à noyau métallique dont vous avez besoin au cours du processus.

La nomenclature comprend généralement une liste de tous les composants que vous avez l'intention de monter sur le PCB. Avoir une nomenclature vous aidera donc à vous assurer que vous commandez les bons composants, avec les spécifications exactes prévues.

2. Désignateurs de référence - Aide à l'examen de la nomenclature

L'objectif principal d'avoir des désignateurs de référence est de vous aider à organiser correctement la nomenclature. Ils sont également nécessaires pour réviser la nomenclature. Vous devez vous assurer qu'ils reçoivent instantanément des numéros.

3. Aperçu de la conception de base

Juste avant de publier la conception du prototype, le plan de conception vous aidera à avoir une idée de base de la position des composants.

Cela vous donne également une idée de la meilleure façon de positionner les composants sur la carte. Il vous aidera à identifier la hauteur nécessaire et sera un précurseur pour vous montrer comment le plan fonctionnera.

Ce sera en termes de fonctionnement global et de fonctionnement électronique.

4.Besoin d'avions au sol appropriés

Dans la conception, il est important que vous découvriez d'abord s'il a contourné les condensateurs et les plans de masse.

L'application du PCB vous aidera à déterminer les condensateurs dont vous aurez besoin. Cela inclura également leurs tailles et même leurs fréquences.

En outre, la conception devrait également vous aider à déterminer les plans de mise à la terre appropriés et à éviter les condensateurs.

5.Pensez à l'empreinte

Dans la phase de dessin schématique, assurez-vous que les bons choix d'empreinte et de modèle de terrain sont faits. Cela sera important pour la phase de conception.

6. Modèles de terrain

Les modèles de terrain font référence à la configuration des plots lors de l'utilisation de la technologie de montage en surface ou de la technologie à trou traversant.

Ceux-ci sont très utiles lorsque vous attachez physiquement ou connectez électroniquement des composants à un PCB. Avec la conception de terrain appropriée, vous pouvez facilement faire correspondre la configuration des fils sur un composant.

7.Choix des composants

C'est une astuce tout aussi importante pour la conception de votre PCB. Vous devrez identifier les composants appropriés.

En effet, il existe, par exemple, certains composants qui ont un certain nombre de limitations de hauteur. Vous devez considérer comment cela affectera le revêtement des côtés supérieur et inférieur du PCB.

8. Choisissez la technologie de montage en surface ou le trou traversant plaqué ?

Lorsque vous concevez votre MCPCB, vous pouvez modifier vos choix de composants.

Vous pouvez décider au cours du processus de conception quels composants seront des composants à montage en surface ou à trous traversants plaqués. Cela peut aider l'ensemble de l'arrangement du PCB.

Lorsque vous sélectionnez les composants, vous devez également prendre en compte des problèmes tels que les coûts, l'accessibilité et la densité de la zone des composants.

Pour notre cas, le coefficient de dilatation thermique et la dissipation sont quelques-unes des principales considérations.

Une attention particulière doit être accordée à ces attributs pour proposer un circuit imprimé à noyau métallique approprié.

9.Revoir les barrières de rechange

Il est également important de s'assurer que les portes de réserve disposent d'entrées. Ces entrées doivent être connectées au signal pour empêcher le flottement des entrées.

Passez en revue l'objectif des portes de rechange, qui est de s'assurer que les sources non câblées peuvent être connectées en cas de besoin.

Dans certains cas, si vous laissez flotter toutes les sources d'entrée, le fonctionnement de l'ensemble de la carte peut être affecté.

Existe-t-il des directives de conception de PCB à noyau métallique ?

Oui, il y a des lignes directrices. Pour comprendre les directives de conception d'un PCB à noyau métallique, il est important de comprendre d'abord la carte FR4 standard.

Dans la plupart des PCB standard, une couche épaisse de FR4 est généralement utilisée pour assurer la stabilité structurelle. Ceci est également utilisé dans les PCB multicouches pour stabiliser les couches.

De plus, dans la conception de PCB à noyau métallique, il existe de nombreuses directives que vous devez suivre dans la sélection des composants, le placement et le routage multicouche.

Les PCB à noyau métallique sont fabriqués à partir de cuivre, de fer ou d'aluminium dans leur base. Leurs couches externes, cependant, sont faites de la même manière que celles des PCB FR4.

La question la plus importante est donc de respecter toutes les exigences qui aideront à atteindre les principaux objectifs.

Assurez-vous que les facteurs tels que l'épaisseur du matériau de base, la planéité et la finition de surface sont strictement pris en compte. Ce sont les facteurs qui détermineront la capacité actuelle et les qualités de dissipation thermique du MCPCB.

Qu'est-ce que le V-scoring dans Metal Core PCB ?

Notation V dans PCB – Courtoisie photo : PCB Way

Cela fait référence au processus utilisé dans la pré-séparation mécanique des cartes de circuits imprimés à noyau métallique. À l'aide d'un outil de coupe, une ligne en forme de V est d'abord formée avec précision sur la planche.

Il y a un certain nombre de règles à suivre lors de la coupe de ces planches. Ces lignes de score doivent être droites.

Lors de l'exécution de lignes horizontales et verticales, assurez-vous de les exécuter à partir du bord extérieur de la carte de circuit imprimé.

Cela devrait passer par un autre bord extérieur. Il est également recommandé que la planche que vous coupez ait une épaisseur d'au moins 1 mm pour garantir la stabilité.

Existe-t-il une largeur de conducteur minimale pour un circuit imprimé à noyau métallique ?

Pour les circuits imprimés à noyau métallique à 1 couche, la largeur minimale du conducteur doit être comprise entre 150 um et 200 um.

La largeur minimale du conducteur pour un circuit imprimé à noyau métallique à deux couches doit également avoir les mêmes mesures.

Quel est l'espacement minimum des conducteurs/entrefer pour les circuits imprimés à noyau métallique ?

Le traçage des couches externe et interne doit mesurer au moins 0.003" et 0.004".

Existe-t-il un matériau de finition de surface recommandé pour le MCPCB ?

Le matériau de finition de surface recommandé pour les PCB à noyau métallique est HASL. Alternativement, vous pouvez utiliser HASL sans plomb.

D'autres options incluent l'immersion dans l'étain, l'immersion dans l'argent et l'ENIG.

Vous devrez vérifier le coût et la qualité de toutes ces finitions avant de choisir la plus appropriée.

Quel est le diamètre minimum du trou de perçage pour les PCB à noyau métallique ?

Dans les PCB à noyau métallique, le diamètre de perçage recommandé est censé mesurer 1.0 mm.

Pour le plus petit diamètre final, 0.3 mm suffira. Cela évite que les forets ne soient endommagés dans les trous de forage adjacents.

Existe-t-il une différence entre la conception de circuits imprimés en cuivre lourd et la conception de circuits imprimés à noyau métallique ?

 PCB en cuivre lourd

Il n'y a pas de différence fonctionnelle entre PCB en cuivre lourd et la conception de circuits imprimés à noyau métallique. Dans les deux PCB, les noyaux sont fabriqués avec des métaux lourds.

Ils contribuent tous deux à améliorer la résistance d'un PCB à la chaleur. Ils améliorent également la dissipation et sont favorables aux appareils qui utilisent beaucoup de courants électriques.

Cependant, les PCB à noyau métallique peuvent être fabriqués à partir de différents métaux. Ceux-ci comprennent le cuivre, l'aluminium et le fer. D'autre part, les PCB en cuivre lourd n'utilisent que du cuivre dans leur noyau.

Les MCPCB ont-ils une capacité de transport de courant maximale ?

Les PCB à noyau métallique ont une capacité de transport de courant maximale. Par exemple, 1 oz de cuivre peut supporter jusqu'à 500 mΩ par pouce carré. 10 oz peut fonctionner dix fois mieux, à 5000 mΩ par pouce carré.

Cela signifie que lorsque vous augmentez le chemin du courant, la capacité de charge actuelle augmente.

Pouvez-vous améliorer la capacité de propagation de la chaleur de la conception de circuits imprimés à noyau métallique ?

Oui. La capacité de propagation de la chaleur des PCB à noyau métallique est généralement améliorée par l'utilisation de vias thermiques. Les vias sont généralement insérés entre les couches de la carte.

Cela leur donne la possibilité de répartir la chaleur uniformément dans toute la planche.

La chaleur est diffusée jusqu'à ce qu'elle atteigne le noyau, qui à son tour la libère dans l'environnement extérieur.

Alternativement, vous pouvez utiliser un trou traversant pour diffuser la chaleur dans toute la planche et la libérer dans l'environnement extérieur.

Le test d'épreuve des PCB à noyau métallique est-il important ?

Il est crucial que vous testiez vos PCB à noyau métallique. Si vous ne parvenez pas à tester le MCPCB, vous ne pourrez pas détecter les défauts.

Dans la plupart des cas, ces problèmes apparaissent pendant la phase de production. S'ils ne sont pas détectés tôt, ces défauts entraîneront des pannes et des défauts dans la carte.

Diverses procédures de test vous aideront à détecter ces problèmes. Vous pouvez utiliser une machine d'inspection visuelle automatisée pour identifier la plupart des défauts.

Dans certains cas, les inspections manuelles s'avèrent également efficaces pour résoudre certains problèmes.

Ces tests doivent être effectués à toutes les étapes de la production. Vous devez également tester les condensateurs, les diodes et les résistances.

Certains de ces composants ont besoin d'experts. Ne les vérifiez pas vous-même à moins que vous n'ayez l'expertise requise pour éviter une destruction supplémentaire.

Quelle est l'importance de la distance de fuite et du débit dans la conception du MCPCB ?

La ligne de fuite est l'espace entre les différentes parties du circuit imprimé à noyau métallique fonctionnant sous différentes tensions.

Ceci est important car cela évite des risques inacceptables tels que des courts-circuits électriques sur les composants.

Les conceptions de circuits imprimés à noyau métallique sont-elles dimensionnellement stables ?

Les PCB à noyau métallique sont plus stables dimensionnellement que les PCB FR4 ou CEm3. Ceci est très utile et visible lorsque les PCB à noyau métallique sont soumis à des températures élevées.

Prenez par exemple, lorsque vous chauffez un circuit imprimé à noyau métallique de 30 degrés Celsius à 140 ou 150 degrés Celsius.

Les dimensions de la carte PCB à âme métallique n'augmenteront que de 2.5 à 3 %.

Quels sont les mécanismes de transfert de chaleur dans MCPCB ?

Dans les PCB à noyau métallique, la couche diélectrique absorbe la chaleur. Cela se produit lorsque le courant circule dans les circuits.

La chaleur est ensuite transférée à la couche d'aluminium. À ce stade, la chaleur est dispersée.

Avec un rendement lumineux élevé, il y a toujours une augmentation de la chaleur. Cette résistance thermique contribue à prolonger la durée de vie du produit fini.

Venture Electronics fabrique-t-il un prototype de circuit imprimé à noyau métallique ?

Chez Venture Electronics, nous comprenons l'importance de fabriquer un prototype de circuit imprimé à noyau métallique. Nous le faisons avant de lancer la production de votre circuit imprimé à noyau métallique.

Cela nous permet de détecter les défauts qui pourraient se trouver dans votre conception ou dans notre procédure de production prévue. Nous les corrigeons ensuite suffisamment tôt avant de déployer le produit final, ce qui vous fait gagner du temps et de l'argent.

Pourquoi faire confiance à Venture Electronics pour la conception de circuits imprimés à noyau métallique ?

Venture Electronics est l'une des plus anciennes sociétés de fabrication de circuits imprimés à noyau métallique. Cela nous a permis d'acquérir une expérience considérable, nécessaire pour devenir un fabricant de qualité supérieure.

La vaste expérience démontre notre compétence en ce qui concerne la fabrication de circuits imprimés à noyau métallique. Nous sommes ainsi en mesure de nous conformer aux technologies émergentes pour vous offrir les meilleurs résultats.

Venture Electronic est également certifié par tous les organismes compétents de l'industrie des PCB. Nous n'utilisons que des matériaux certifiés dans la fabrication de vos circuits imprimés à noyau métallique.

Nos experts sont les plus qualifiés et les plus expérimentés. Encore une fois, nos services d'assistance à la clientèle sont plus qu'efficaces. Vous obtiendrez toujours des informations opportunes et précises sur l'état de votre commande tout au long du processus de production.

Vous bénéficierez toujours d'une communication sécurisée et non découragée entre vous et nous, où que vous soyez dans le monde. Vous pouvez être assuré que vous nous joindrez facilement et que vos devis vous parviendront dans les plus brefs délais.

Contrairement à certaines entreprises qui négocient des produits PCB, nous fabriquons tous les PCB, y compris les MCPCB. Vous n'avez pas besoin d'un intermédiaire pour nous connecter à une entreprise.

Nous vous offrons certains des meilleurs prix MCPCB car nous réalisons tout le processus de production, maintenant ainsi des coûts de production plus bas. Nous sommes également en mesure d'offrir des rabais impressionnants lorsque vous commandez pour certains volumes.

Nous sommes également en mesure de vous fabriquer un prototype du PCB à noyau métallique que vous avez l'intention de fabriquer. Cela vous évite les pertes que vous subiriez si une évaluation appropriée n'était pas effectuée avant le déploiement de la production complète.

Nous offrons également des services d'expédition pour tous nos produits. Sans emballage et expédition appropriés, les produits peuvent être gâtés pendant le transport. Engagez-nous, et vous ne serez pas déçu.

Table des matières